JEAN DESPRÉS (1889-1980) 

BIOGRAPHIE

Né en 1889 à Souvigny en Bourgogne de parents maîtres verriers, Jean Després entame son apprentissage en 1905 chez un orfèvre parisien, ami de ses parents.

D’abord dessinateur dans l’aviation militaire, il reprend dans les années 1920 la boutique parentale à Avallon et y fonde son atelier d’orfèvre et bijoutier. Il apparait dès lors novateur dans la manière de travailler les métaux et dans les nouvelles formes qu’il dessine, et participe en 1926 à son premier Salon des Indépendants. De nombreuses expositions et salons s’en suivent, comme le Salon des Artistes Décorateurs, le Salon d’Automne ou encore le Salon des Tuileries.

Il privilégie des formes massives plutôt que les ornements classiques de l’orfèvrerie, et il rejette l’utilisation des pierres précieuses dans ses bijoux. Sa production de bijoux se caractérisent par des bagues, bracelets, colliers, où les métaux s’allient avec l’ivoire, la laque, le cristal de roche, l’onyx, et de galuchat. Ses pièces d’orfèvrerie reprennent une esthétique s’inspirant de l’univers de l’aviation, avec des métaux travaillés au marteau, et des formes amples, généreuses et modernes.

A partir de 1940, Jean Després est nommé Président du Syndicat des Orfèvres, après avoir reçu la Légion d’honneur, en 1938. Il produira des pièces collectionnées aussi bien en France et à l’étranger jusqu’à sa mort en 1980. 

OEUVRES