philippe rapin

À PROPOS DE MAISON RAPIN

C’est en 1978 que Philippe Rapin, alors spécialiste de la céramique, crée sa première galerie. Très vite il s’installe au Louvre des Antiquaires à Paris, puis Rue du Bac et enfin, Quai Voltaire. 

Au début des années 2000, il part pour Bruxelles et se consacre au Design Italien dans un espace unique au 146 de l’Avenue Louise.

Départ pour Londres en 2008 où il ouvre une Galerie à Pilmico Road, le « quartier des décorateurs » et fait de nombreux voyages en Asie. C’est là qu’il imagine KAM TIN, la marque des meubles bijoux.

En 2012, retour aux sources, à Paris, il retrouve sa galerie historique du Quai Voltaire et commence à poser les lignes de ses développements futurs : tout d’abord la mise en lumière de l’oeuvre,  en matière d’arts décoratifs, de Robert Goossens dont il est l’ami et l’expert ; L’ouverture d’une galerie à Hong Kong ; La participation à de grandes foires internationales et le rayonnement de KAM TIN.

Suivront la création de meubles, l’édition de pièces contemporaines en collaboration avec des designers  et bien sûr, toujours, sa passion pour les antiquités et le Design historique. Cet éclectisme de goûts le conduit, en 2013, à créer sa Maison, MAISON RAPIN. Une  nouvelle enseigne pour une galerie à part, avec aux commandes, deux jeunes associés, Alice Kargar et Virgile Dumont. 

Galerie Quai Voltaire

Galerie Rue de Beaune